À lire ou à relire… à voir et écouter… Juin 2022

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

Shanghai, « libérée, délivrée » ; 5 juin 2022.

« Feux d’artifice et flûtes de Champagne ! Le 1er juin à minuit, des scènes de liesse spontanées ont bourgeonné dans les rues de Shanghai pour marquer la fin du confinement. Le lendemain, le Bund retrouvait son habituelle fréquentation tandis que des files d’attente se formaient à nouveau devant les boutiques de luxe. Après être restés enfermés chez eux pendant plus de huit semaines, le soulagement de plus de 20 millions d’habitants était palpable ».

(https://www.leventdelachine.com/vdlc/numero-22-2022/)

PHOTO leventdelachine.com/vdlc/numero-22-2022/

Bruit de bottes

« Ce samedi 11 juin, le ministre chinois de la Défense Wei Fenghe a brandit la menace d’une guerre totale à Taïwan si « l’île rebelle » déclare son indépendance. Son homologue américain Lloyd Austin, de son côté, a dénoncé l’activité chinoise à proximité de l’ancienne Formose « provocatrice et déstabilisante ». Le ton est nettement monté entre les deux hommes qui se sont rencontrés en marge du forum de sécurité Shangri-La Dialogue, organisé à Singapour. Cette rencontre, très attendue, a constitué le point d’orgue de ce forum annuel qui s’achève ce dimanche 12 juin. » Pierre Antoine Donnet 12 juin 2022
(https://asialyst.com/fr/2022/06/11/chine-brandit-menace-guerre-totale-taiwan/)

Ecologie, urbanisme

« La question de l’écologie est au cœur des débats. La survie de notre planète étant suspendue aux décisions politiques et aux changements d’orientation tant sur le plan individuel que collectif. En 2014 en Chine, le président Xi Jinping annonçait à l’Assemblée nationale populaire un plan d’action sur les questions environnementales, devenu dès lors une cause nationale.

Parallèlement à une course à l’urbanisation qui a fait des ravages ces dernières décennies en Chine, les problématiques liées à l’environnement, aux nouvelles façons de penser l’architecture et l’aménagement des territoires, sont devenues des questions majeures pour le développement et l’intégration de pratiques écoresponsables.

Contrairement aux idées reçues, de nombreux architectes et urbanistes chinois ont œuvré avec force pour établir des pratiques moins coûteuses pour l’environnement ces dernières années.

L’ouvrage que proposent Françoise Ged et Héloïse Le Carrer – architectes de métier et chercheurs – dont les travaux et les réalisations sont principalement liés à la Chine depuis de nombreuses années, permet précisément d’avoir accès à des projets récemment réalisés dans le pays en milieu urbain ou rural. »           
www.librairielephenix.fr/livres/architectures-chine-aujourd-hui-demarches-ecoresponsables

Lectures pour l’été

Si la Chine était un village de Liang Hong … «  D’une  lecture facile l’autrice mène l’enquête dans son village natal… Elle a retrouvé sa famille, ses amis mais aussi des notables dans ce village qui a beaucoup changé… Elle rapporte les transformations apportées par la modernité : des jeunes qui partent travailler à la ville, les enfants élevés par leurs grands-parents… Les maisons neuves côtoient un environnement dénaturé… Un livre sur la Chine profonde, loin du clinquant des villes modernes. » (traduction Patricia Batto )

«  Le serpent blanc » de Yan Geling  (141 p. Editions Asiathèque)  «  Une adaptation dans le monde d‘aujourd’hui de la légende de deux serpents prenant forme humaine ; le serpent blanc séduit un jeune lettré… Une belle histoire d’amour s’amorce et se prolonge jusqu’ à l’arrivée d’un moine qui découvre la nature véritable du serpent blanc… La légende a été maintes fois adaptée transformée… L’auteur transpose la légende dans le monde contemporain « le serpent blanc est une femme moderne victime de la vindicte des défenseurs de l’ordre moral ». (Brigitte Duzan traductrice)

« Le balcon » de Ren Xiaowen (110 p, Editions l’Asiathèque ) « Dans le vieux Shanghaï livré aux bulldozers, les expropriations font rage. Pour  Zhang Yingxiong, le décès brutal de son père est dû à l’attitude du fonctionnaire en charge des indemnités. Hanté par le ressentiment, il épie à distance l’homme et sa fille sur leur balcon ». (Présentation et traduction de Birgitte Duzan)

Bel été à tous et toutes et bonnes lectures.

A lire ou à relire… à voir ou écouter… avril 2022

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

Croissance chinoise 2022
« Hier encore considérée comme ville modèle en matière de lutte épidémique, Shanghai fait face à une recrudescence du virus inédite… En une seule journée, la mégalopole de 25 millions d’habitants a enregistré près de 25 000 cas de Covid-19 – un record. Au total, plus de 180 000 cas ont été détectés depuis le 1er mars… Après avoir tenté une mise en quarantaine de certaines résidences seulement, les autorités ont vite été contraintes de décréter un confinement de la ville en deux temps (ouest, est), finalement prolongé pour une durée indéterminée avec multiples dépistages à la clé. Les résidents prédisent un retour à la normale au mois de mai. » (11 avril 2022 – https://www.leventdelachine.com/ )

Le Serpent blanc, Yan Geling, traduction Brigitte Duzan
« La légende du Serpent blanc transposée sous la Révolution culturelle, variations sur le thème du trouble dans le genre. Yan Geling s’inspire ici de la légende du Serpent blanc. Selon cette légende, dans un lointain passé, deux esprits serpents sont arrivés sur Terre pour vivre parmi les humains. Près du lac de l’Ouest, le Serpent blanc et son serviteur, le Serpent vert, ont pris la forme d’une femme et de sa suivante. Un jeune homme passé par là, tombé fou amoureux de la femme, l’a épousée. Leur secret révélé, les deux femmes
reviennent à leur forme de serpent, échappant à la colère du mari trahi
».
Livre papier 144 p. À paraître27/04/2022 7, 90 € www.asiatheque.com

Ascension cinéma
« Nominé pour l’Oscar du Meilleur documentaire, « Ascension » (登楼叹) de l’américaine Jessica Kingdon dresse un portrait nuancé de la Chine contemporaine, examinant ce à quoi ressemble le « Rêve Chinois ». Il n’apparaît en fait pas si éloigné de l’ « American Dream » selon lequel si une personne travaille assez dur, elle sera en mesure de bien gagner sa vie, voire de devenir riche.
Structuré en trois parties, le long métrage révèle le fossé croissant entre les classes sociales à travers des observations sur le travail, la consommation et la richesse. Tourné sur quatre ans dans une cinquantaine de lieux à travers le pays – véritable prouesse –, le documentaire ne comporte aucune voix off : ( se suffisent ) les images… La réalisatrice, de descendance chinoise, réussit son pari en livrant deux vérités en un seul film, celle de l’incroyable progrès économique du pays et celle de l’inégalité croissante des richesses . »
(11 avril 2022 – https://www.leventdelachine.com/)

Littérature
Littérature chinoise pendant la période républicaine (1911-1949)
« Petit tour historique de la littérature chinoise de cette époque passionnante. La littérature produite à cette époque est tout aussi passionnante et dense que l’Histoire chinoise de cette même période…
Il y a eu de premières ébauches littéraires allant dans ce sens-là, mais l’événement marquant est bien sûr la création de la revue « 新青年 : La jeunesse » (avec le sous-titre en français) par Chen Duxiu en 1915. Cette revue prôna de nouvelles valeurs dans divers articles et manifestes, écrits par Chen Duxiu lui-même et par Hu Shi. Ils y ont critiqué la pensée confucianiste et les coutumes traditionnelles, tout en présentant de nouvelles idées venues de l’Occident. La revue proposa de nombreuses traductions d’œuvres étrangères dont s’inspireront les jeunes intellectuels chinois. »

www.librairielephenix.fr/dossiers/la-litterature-chinoise-pendant-la-periode-republicaine-1911-

Printemps
Jacques Pimpaneau (1934-2021) dans son livre « Un jardin de Chine » rapporte ce propos d’un lettré chinois : « Faire un jardin, c’est comme écrire un poème ou un essai. Il faut que dans les détours et sinuosités, il y ait une règle, que l’avant et l’arrière se répondent. »

Edmond Pelé

À lire ou à relire… à voir et écouter… Mars 2022

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

Croissance chinoise 2022

Li Keqiang (premier ministre chinois) en est convaincu, la Chine pourra atteindre en 2022 une croissance « d’environ 5,5% ». Un chiffre à la fois faible (jamais depuis trente ans Pékin ne s’était fixé un objectif si peu ambitieux), mais plus élevé que ne le prévoient les instituts de conjoncture internationaux. La Chine a décidé de montrer au reste du monde qu’elle restait relativement optimiste. Pour des raisons à la fois politiques et économiques…    
(F. Lemaître Le Monde 13/14 mars 2022).

Ukraine

Alors que l’armée russe poursuit son offensive dévastatrice en Ukraine, les regards se tournent vers Pékin. Sur le plan économique et financier, la Chine est en effet la seule bouée de sauvetage possible pour la Russie, confrontée à des sanctions occidentales massives qui la placent au bord du défaut de paiement. Sur le plan diplomatique, Pékin tente de préserver une position d’équilibre entre son hostilité aux Etats-Unis et ses réserves au sujet de la guerre menée en Ukraine.             
Frédéric Lemaître(Pékin, correspondant) et Piotr Smolar(Washington, correspondant)             
Le Monde du 15 mars 2022.

Plaquer les études pour fonder une ferme

C’est un phénomène nouveau (en Chine) de jeunes citadins s’installent à la campagne une fois les études terminées. Certains abandonnent même une grande carrière que de longues études leur avaient pourtant promises. Ainsi, à seulement 26 ans Xiao Yuan après des études universitaires de plus de 7ans a tout abandonné pour rentrer dans son village natal de Loudi ( Hunan) et créer sa ferme durable spécialisée dans la production de riz. («  le  9 » – Le monde chinois n° 47 )

Ai Weiwei – Exposition

Ai Weiwei, Bonjour, dans quelques jours ouvre Entrelacs, votre première exposition en France, au Musée du Jeu de Paume. Quel en est le sujet, et quelle impression l’événement vous laisse-t-il ?

AWW : Tout d’abord, un grand merci à la France, de me donner l’occasion de m’y exprimer. Il s’agit d’une très large rétrospective sur moi-même, depuis les années 80 à ce jour. La sélection est faite à partir de 250.000 données. Elle inclut des données de ma vie aux Etats-Unis (1981-1993, ndlr), puis après mon retour en Chine,  les créations artistiques, projets d’architecture, mon travail sur internet. La thématique est : « Qui suis-je ».

La France joue un rôle très spécial dans ma culture, les premières années de mon éducation : dans les années ’30, mon père (Ai Qing, célèbre poète révolutionnaire, ndlr) à l’âge de 18-19 ans avait vécu à Paris durant les 3 ans et avait été fortement influencé par le courant d’idées progressistes qui y régnait. De retour en Chine, il avait publié des poèmes, qui l’avaient envoyé pour plusieurs années dans les prisons du Guomintang. Ce qui, en retour, avait inspiré l’œuvre de sa vie. Après cela, la France, pour lui, puis moi, ne pouvait être un pays pas comme les autres.

Interview de l’artiste Ai Weiwei, pour Polka Magazine, n°17 février 2012 à l’occasion de l’Exposition « Entrelacs » au Musée du Jeu de Paume jusqu’au 29 avril 2012.              
Propos recueillis par Eric Meyer. Cité dans
   https://www.leventdelachine.com/vdlc/numero-8-2022

Pierre rouge plume noire

Une BD aux images somptueuses fait revivre la fin tragique d’une monarchie du sud de la Chine à l’époque Ming.

Dans Pierre rouge plume noire, il donne toute la mesure de son talent. Depuis les saisissantes images de la foule misérable avançant dans un nuage de poussière au début du livre jusqu’à celles de l’apocalypse finale, c’est à une succession ininterrompue de scènes plus belles les unes que les autres qu’a droit le lecteur : architectures cyclopéennes, armures fantastiques, raffinement suprême des appartements royaux, images de manœuvres militaires rythmées par les lances des soldats, impressionnantes mêlées lors des combats, etc. Extrêmement détaillé, le dessin est en outre admirablement servi par une mise en couleurs aux harmonies subtiles.

Extrait de la bande dessinée « Pierre rouge plume noire »,
scénario et dessin :Thierry Robin, Dargaud. (© Dargaud)
https://asialyst.com/fr/2022/02/21/

REFLETS DU CINEMA CHINOIS            13e édition – 2022         Taïwan                 臺灣

En même temps que l’ascension des économies des « Petits Dragons » dans les années 90, la vitalité et l’originalité de la cinématographie de Taïwan enthousiasment nos festivals et nos écrans, en particulier sa Nouvelle Vague, avec Hou Hsiao-hsien, Ang Lee, Edward Yang, Tsai Ming-liang, etc…

Malgré une tentation hollywoodienne, elle continue de produire un cinéma d’auteurs qui mêle subjectivité et contexte historique.

EP   (Mars 2022)

À lire ou à relire… à voir et écouter… Février 2022

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

Jeux olympiques d’hiver :

168 : c’est le nombre d’athlètes de la « Team China » qui se sont qualifiés pour participer à 96 épreuves des Jeux olympiques d’hiver à Pékin (du 4 au 20 février). Selon les prévisions du cabinet Gracenote. La Norvège devrait à nouveau dominer ces JO, suivie par la Russie et l’Allemagne (3ème), les USA (4ème), le Canada (5ème)…  ( Le Vent de la Chine )

Tech.chinoise – licenciements (Shanghaï) :

Certains secteurs du numérique chinois ont massivement supprimé des postes comme Bytedance (groupe détenteur de l’application Tik Tok). Le leader de l’éducation en ligne New Oriental a annoncé s’être séparé de 60 000 employés en six mois …suite à l’obligation faite aux entreprises du secteur de l’éducation de devenir « des entités non lucratives » (Simon Leplâtre – Le Monde 18/01/2022)

Tanping : jeunesse chinoise

Interrogé sur la mentalité des jeunes chinois, Jean Pierre Cabestan (chercheur au CNRS – attaché à l’Institut français de recherche sur l’Asie de l’Est à Hong Kong) répond : c’est l’individualisme galopant très marqué parmi eux. Une jeunesse qui apparaît souvent cynique… Certains sont adeptes du tangping, ceux qui lèvent le pied et récusent le travail trop dur. Ils rejettent ce que Jack Ma (le fondateur d Alibaba, l’Amazone chinois) avait appelé la règle du « 9-9-6 »; de 9h du matin à 9h du soir, 6 jours par semaine. Les tangping ont un côté « baba cool ». Un goût pour une vie semi-oisive qui inquiète familles et autorités. (JP Cabestan – ‘Le 1’ du 20/02/2022).

Le sarrazin : CHINOIS OU BRETON

80% du sarrasin consommé aujourd’hui dans l’Hexagone vient de l’étranger, principalement de Chine (Shanxi, Mongolie-Intérieure, Ningxia…). Un comble pour la Bretagne, dont le blé noir bénéficie d’une indication géographique protégée (IGP – « Gwinizh-du Breizh ») dans ses cinq départements historiques depuis 2010.

Côté prix, comptez 500 euros la tonne de sarrasin importé contre 840 euros pour le blé noir breton avec l’IGP. Même si la farine bretonne est trop chère sur le marché français face à ses concurrentes étrangères, la qualité IGP est devenue un argument à l’export. À tel point que les Chinois ont tenté une improbable contrefaçon du label « Bretagne » ! Amour du sarrasin quand tu nous tiens… (www.leventdelachine.com/vdlc/numero-4-5-2022/)

H6

Un hôpital chinois entre humour et fatalisme. La cinéaste chinoise Ye Ye a filmé en 2015 au plus près des malades et des soignants , le quotidien d’un établissement à Shanghaï. Ce film ne se réduit pas à l’intolérable étreinte de la souffrance. Il est aussi plein de vie , de résistance d’espoir. Il est à sa manière un bel éloge de l’endurance du peuple chinois… (À voir absolument !)

Le Monde du 3/02/2022.

Exposition

Le musée CERNUSCHI à Paris montre le travail épuré et méditatif des grands peintres et lettrés chinois retirés dans les montagnes entre XVème et XVIIème siècle. « J’ai peint pendant dix jours et pendant cinq autres la rivière, écrit ainsi Wang Hui (1632 – 1717). La calligraphie est étroitement associée au travail du peintre. De Nanjing aux Monts Huang, les Montagnes Jaunes, les paysages nés sous le pinceau de Dong Qichang ou Shitao sont une invitation au voyage intérieur.            
(jusqu’au 6 mars – JM Pinson – Ouest France – 3/02/2022 )

EP 10/02/2022

À lire ou à relire… à voir et écouter… Janvier 2022

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

22 700 cafés

22 700 nouveaux cafés ont ouvert en Chine les douze derniers mois. Ce marché qui connait une croissance moyenne annuelle de plus de 10%, pourrait atteindre les 1000 milliards de yuans d’ici à 2025. Avec plus de 7 000 établissements, Shanghai détient le record du pays…    

« 22 700 cafés, 74 médicaments, 127 journalistes, 85% parleront le mandarin »

COVID ENCORE

À Xi’an, la totalité des 13 millions d’habitants sont soumis à un confinement extrêmement strict depuis maintenant deux semaines. Les restrictions sont si fortes qu’elles ont suscité des scènes de Chinois affamés déclarant dans les rues être incapables de se nourrir, du fait de l’interdiction de sortir de chez eux et d’une pénurie en denrées alimentaires.

« La situation de la pandémie à l’échelle internationale est grave et complexe, ce dernier variant étant extrêmement transmissible tandis que la prévention et le contrôle deviennent chaque jour plus complexes », soulignaient ce jeudi 6 janvier les autorités chinoises à l’approche des énormes déplacements de population à l’occasion du Nouvel An lunaire, qui tombe le 1er février cette année.

http://asialyst.com/fr/2022/01/08/Pierre-Antoine Donnet

CINEMA

Après un passage remarqué dans plusieurs festivals en France, The cloud in her room, le premier long métrage de la réalisatrice chinoise Zheng Lu Xinyuan sortira en salles ce mercredi 22 décembre.

Le film explore la fragilité des relations humaines dans un noir et blanc photogénique. The cloud in her room prend place à Hangzhou, en plein hiver. Interview de la réalisatrice sur https://asialyst.com/fr/2021/12/18/cinema-chine-clound-in-her-room-zheng-lu-xinyuan/
Gwenaël Germain        
Bande annonce :
https://vimeo.com/374393823?from=outro-embed

Nouvel an lunaire 2022 (1 février), Année du TIGRE

LECTURES

Mieux connaître l’histoire et la situation actuelle de la communauté chinoise en France et à Paris en particulier.

Se plonger dans des destins de Chinois immigrés en France, par exemple avec le roman de Géraldine Lenain qui retrace la vie de Mr Loo, marchand d’art de la fin du XIXe siècle et début du XXe dont les traces sont encore visibles par la pagode chinoise qui se trouve toujours à côté du parc Monceau à Paris (Monsieur Loo, le roman d’un marchand d’art asiatique).De même on apprend beaucoup sur les difficultés des Chinois à trouver leur place en France dans le roman autobiographique de Xu Ge Fei, Petite fleur de Mandchourie… (https://www.librairielephenix.fr/).

Pour les plus jeunes :

Le prince tigre (CHEN Jianghong – 陈江洪 )  L‘école des Loisirs

Au cœur de la forêt profonde, la Tigresse pleure la mort de ses petits. Des chasseurs les ont tués. Depuis, elle rôde autour des villages, le cœur empli de haine et de chagrin. Un soir, elle détruit les maisons, dévore les hommes et les bêtes, mais cela n’apaise pas sa colère, au contraire. Le pays est plongé dans la terreur. Une seule chose, selon elle, peut apaiser sa colère. Le roi doit lui donner son fils unique .(https://www.librairielephenix.fr/livres/le-prince-tigre-9782211078818.html)

UN COIN DE POÉSIE

Les hommes hurlent avec les loups

Toute leur vie , ils font l’autruche.

Mieux vaut créer un monde intérieur

Où règnent la lune, le vent et les fleurs.

Laoshu (Moi mon chat et le plaisir des jours)

De son vrai nom Liu Shuyong, Laoshu est professeur à l’Institut Médias et de la culture à Pékin. Critique d’art réputé, chaque jour depuis 2011, il poste sur son blog une peinture accompagnée d’un poème.

Il a été publié deux ouvrages avec reproduction des œuvres et poèmes en Français « Moi mon chat et le plaisir des jours » et « Un monde simple et tranquille » ( Editions Picquier )

EP   (Janvier 2022)

À lire ou à relire… à voir et écouter… Décembre 2021

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité.

Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

Chine Tennis
Peng Shuai championne mondiale de tennis a accusé de viol un important dirigeant chinois. Suite à cette dénonciation publique elle semble avoir été isolée.
Communiqué de l’ambassade de France en Chine sur son compte Weibo, le twitter chinois :
« inquiétude sur le manque d’information au sujet de Peng Shuai. Nous appelons le gouvernement chinois à mettre en œuvre ses engagements à combattre la violence contre les femmes »
(F. Lemaître – Le Monde 24/11/2021).

Jeux Olympiques d’hiver
« Les États-Unis n’enverront aucun responsable officiel aux Jeux Olympiques d’hiver de Pékin prévus du 4 au 20 février prochains. En cause, « le génocide et les crimes contre l’humanité en cours au Xinjiang », a justifié la Maison Blanche ce lundi 6 décembre. Une décision « contraire à l’esprit de la charte olympique », a dénoncé la Chine. »
Pierre-Antoine Donnet (https://asialyst.com/fr/, 7/12/2021)

Confucius « Voilà le sens de l’humain. »
« Yan Yuan (ou Yan Hui ) l’un des principaux disciples de Confucius pose une question sur le sens de l’humain (ren). Le Maître lui répond : Se dominer soi-même et faire un retour au rite (LI) voilà le sens de l’humain… »
(Cité par Anne Cheng – dossier consacré à Confucius dans la revue l’Histoire n°490, décembre 2021)

Afrique et « nouvelles routes de la soie »
« L’âge d’or des relations sino-africaines appartiendrait-il au passé ? Lors du 8ème forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC) qui a eu lieu les 29 et 30 novembre à Dakar (Sénégal), l’enthousiasme débordant d’hier a laissé place à un certain scepticisme… des deux côtés.
Cependant, après des années de financements quasi illimités, notamment conclus dans le cadre de son initiative « Belt & Road » (BRI) lancée en 2013, la Chine est forcée de constater que de nombreux pays africains se retrouvent dans l’incapacité de payer leurs dettes. Une situation qui s’est aggravée avec la pandémie.
C’est ce qui explique que la Chine se contente d’annoncer 40 milliards de $ de nouveaux investissements, lignes de crédit et droits de tirage spéciaux, contre 60 milliards de $ lors des précédentes éditions du FOCAC en 2015 et 2018. »

(https://www.leventdelachine.com/vdlc/numero-39-2021/ )

Un tapis impérial

« L’art contemporain chinois n’est pas le seul à battre des records aux enchères ! Ce splendide tapis a été adjugé 6,88 millions d’euros sous le marteau de Christie’s à Paris, le 23 novembre, dépassant son estimation initiale de 3,5 à 4,5 millions d’euros. L’acheteur a préféré rester anonyme… »
(https://www.leventdelachine.com/vdlc/numero-39-2021/ ).

POÉSIE

Composé par une nuit froide

Les étoiles éparses sont gelées dans le ciel de givre
Le clair de lune inonde bois et prés
Dans le pavillon vide je ne dors pas encore
De temps à autre j’entends une feuille tomber

Chie Chi-si ( 1274- 1344)

Joyeuses fêtes à toutes et tous
EP

À lire ou à relire… à voir et écouter… Novembre 2021

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

Hommages

Ils nous ont quitté à quelques semaines d’intervalle : Léon Wandermeersch avait 93 ans Jacques Pimpaneau 87 ans… Peut-être que leurs noms ne sont pas familiers… ? Et pourtant l’un comme l’autre appartiennent à cette catégorie des « passeurs » de la Chine à nous. Une association, dont la raison d’ être est de développer sous de multiples formes la relation franco chinoise, s’incline devant ces deux grands humanistes. De leur immense savoir ils nous lèguent toutes ressources pour comprendre la civilisation chinoise dans sa singularité.

Spatial : Wang Yaping porte « la moitié de l’espace. »

« Les femmes soutiennent la moitié du ciel » a dit Mao. C’est encore plus vrai depuis que Wang Yaping (王亚平, 41 ans) est devenue, dans la nuit du 7 et le 8 novembre, la première femme astronaute chinoise à faire une sortie dans l’espace, dans le cadre de la mission Shenzhou-13, lancée mi-octobre. (Le Vent de La Chine – 8/11/21 – https://www.leventdelachine.com/)

Pollution (Pékin)

 « Alors que se tient la Cop 26…Pékin a subi (récemment) une nouvelle vague de pollution. La visibilité était réduite à 200m à certains endroits et les cours de récréation ont été interdites aux enfants. Le pays dépend à 80% de la houille pour sa production d’électricité… »        
(Ouest France 7/11/21)

Le Grand Arbre,

Entre récit de vie et roman illustré, objet hybride issu d’une investigation familiale. Sarah Kiang est une designer graphique de 23 ans. Elle est née et a grandi en France. Ses parents, eux, sont nés en Chine. Pendant longtemps, elle a honte de ses origines. Perdue entre sa culture natale et celle de ses parents, elle décide de partir sur les terres de ses ancêtres, à la recherche de sa double identité. Elle compile toutes les recherches de son investigation familiale dans son premier roman illustré :               
Le Grand Arbre.
https://thevbox.fr/blogs/cercle-vertueux/sarah-le-grand-arbre

Quand l’enfant disparaît… (Bande dessinée)

C’est à un aspect bien particulier de la politique de l’enfant unique qu’a choisi de s’intéresser Wang Ning, auteur des scénarios des trois récits qui composent le volume « Quand l’enfant disparaît : les conséquences pour la famille du décès ou de la disparition de l’enfant unique. » Des conséquences tragiques au niveau intime et personnel des gens concernés : comme le dit Cédric Quennesson dans sa préface, « avec ces disparitions, c’est tout un monde qui s’effondre : celui de deux parents et de quatre grands-parents qui gravitent autour d’un seul enfant ».   
scénario Wang Ning, dessin Ni Shaoru, Xu Ziran et Qin Chang, Mosquito. (Copyright : Mosquito, 20€)

Poésie

M’endormant face aux chrysanthèmes…

les cheveux blancs, assis en lotus

de toutes parts les fleurs jaunes m’entourent

rêvant que je suis un papillon

je volette au milieu de leur suave parfum.

Yuan Mei

Yuan Mei (袁枚, 1716 – 1797) est un écrivain chinois de la dynastie des Qing.

Il mène une carrière de fonctionnaire. Il se retire ensuite dans un jardin, qu’il a fait construire, pour y écrire poèmes et récits.

E. PELE                       

À lire ou à relire… à voir et écouter… Octobre 2021

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

Astérix :

«Le Secret de la potion magique, le film d’animation réalisé par Alexandre Astier et Louis Clichy, débarque le 11 septembre en 3D sur plus de 10 000 cinémas à travers la Chine. L’histoire d’une région rebelle qui s’oppose à la puissance d’un Empire n’a pas effrayé les censeurs…).      
( Le Vent De La Chine 8/09/21 – https://www.leventdelachine.com/ ).

Bourse de Pékin le retour…

Fermée sous Mao en 1952 pour cause d’incompatibilité avec les « idéaux communistes », la bourse de Pékin (北京券交易所) fait son grand retour sous Xi Jinping en 2021. Le Président a créé la surprise le 2 septembre en annonçant sa résurrection lors de la foire internationale des services (CIFTIS)…
( Le Vent De La Chine 11/09/21 – https://www.leventdelachine.com/ ).

Crise immobilière en Chine, contagion…

« Les peurs de contagion à l’économie chinoise se renforcent depuis qu’Evergrande, le promoteur immobilier privé le plus endetté du pays, se débat avec une dette de quelque 260 milliards d’euros et se dirige tout droit vers une restructuration.

À ce jour, les autorités chinoises n’ont fait aucun commentaire sur la faillite annoncée d’Evergrande. Un silence qui parle en lui-même du désarroi du régime confronté à un phénomène qui menace de devenir incontrôlé et qui pèse déjà sur la croissance économique du pays. »            
( Pierre Antoine Donnet – Asialyst 6/09/21 – https://asialyst.com/fr/ ).

Pénuries d’électricité :

« La Chine subit l’une des pénuries les plus significatives de son histoire récente…Plus de la moitié des provinces -18 sur 31- sont touchées notamment celles du sud-est, le cœur économique… Des coupures de courant vont même affecter des quartiers de Pékin entre 6h et 18h, jusqu’au 8 octobre. »    
( F.Lemaître – Le Monde 29/09/21 ).

Tourisme :

« Les voyages intérieurs des chinois laissent le tourisme mondial orphelin. Les 150 millions de touristes chinois qui avaient alimenté la croissance du secteur avant le covid-19 voyagent désormais à l’intérieur de leurs frontières. Leur retour en France n’est pas attendu avant plusieurs années ».  
( C. Guillou, S. Leplâtre – Le Monde 1/10/21 )

Mines du Congo :

« La République Démocratique du Congo remet en question son accord minier avec la Chine ( 6 milliards de dollars ). Le gouvernement congolais demande un réexamen de l’accord signé il y a dix ans ».   
(Les Echos 30/09/21).

Historien en Chine :

«Il existait à la cour impériale depuis la dynastie des Hans postérieurs (25-220) un bureau chargé de tenir les chroniques de la cour, bureau de compilations de l’histoire de la dynastie en cours.

Au VIIIème siècle Liu Zhij historien fonctionnaire de la cour des Tang propose une méthode d’écriture de l’Histoire qui fera date… »     
( D. Chaussende – L’Histoire n° 487 – Septembre 2021 –  www.lhistoire.fr )

Poésie :

JMG Le Clézio dans son livre « Le flot de la poésie continuera de couler. » souligne que les poètes chinois des Tang comme Du FU (712-770 ) pensaient que « l’homme doit échanger avec les autres règnes du vivant… La vie n’est pas dominée par le règne humain. »

« L’homme et la nature sont une seule chose

Dans ma solitude attristée, je ne puis parler. »

Du Fu

E. PELE

Une nouvelle activité : l’atelier d’écriture de micronouvelle chinoise « Du pinceau à la tablette »

     Pratiquée depuis des siècles la micronouvelle a retrouvé un regain d’intérêt avec la fin de la révolution culturelle. L’un de ses charmes est sa brièveté, elle a du rythme. Autre atout, elle doit dans un temps réduit, non seulement raconter une histoire, mais glisser dans cette histoire une petite ou une grande critique sociale, ou un point de vue sur l’actualité, le tout avec une pointe d’humour !

     Au rythme d’un lundi soir toutes les 3 semaines, un atelier d’écriture « micronouvelle chinoise » vous est proposé à partir du 18 octobre. Au sein du groupe, vous vous initiez à ce type d’écriture. En moins de deux pages, avec très peu de personnages vous construisez une histoire en relation avec ce que vous percevez de la Chine ou de vos relations avec les Chinois. Il s’agit aussi de trouver une chute la plus inattendue possible. La nouvelle peut aussi se situer dans le quartier du Bouffay, lieu d’implantation historique des chinois à Nantes.

     Les 2 seules obligations pour participer à cet atelier gratuit sont d’être adhérent à Atlantique Nantes Chine (ou d’y être professeur) et de présenter un pass sanitaire valide (local mis à disposition par la mairie). Les ateliers se tiendront dans la salle de réunion d’ANC (*) le lundi de 18h30 à 21 heures aux dates suivantes : 18 octobre, 8 et 29 novembre, 13 décembre, 10 et 31 janvier 2022, 21 février, 14 mars, 4 et 25 avril, 16 mai, 13 juin.

     Renseignements et inscription auprès de Bernard Conseil bernard.conseil@laposte.net

(*) 6, place de la Manu – 44000 Nantes

C’est la rentrée !

La semaine prochaine nous reprenons nos cours de chinois !

Les cours adultes se tiendront au lycée Jules Verne de 18h20 à 19h50 comme suit :

Le mardi : – Cours intermédiaire 1 avec Mme YU Yao
– Cours intermédiaire 2 avec Mme XIAO Jie
Le jeudi : – Cours débutant avec Mme ZHOU Huaying
– Cours faux-débutant avec Mme FANG Yijun
– Cours avancé avec Mme XIAO Jie

Les cours enfants + de 6 ans auront lieu Salle de l’Egalité le vendredi de 18h à 19h avec Mme Fang Yijun

Le cours enfants – de 6 ans auront lieu au CSC Soleil Levant le samedi de 10h à 11h avec Mme ZHOU Huaying

Les cours de calligraphie et peinture chinoise débutent le 8 octobre salle de la Cigarière à la Manu avec M. ZHAO Yi Julien.

ATTENTION : TOUS les participants doivent être munis d’un pass sanitaire valide.