À lire ou à relire… à voir et écouter… Janvier 2022

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

22 700 cafés

22 700 nouveaux cafés ont ouvert en Chine les douze derniers mois. Ce marché qui connait une croissance moyenne annuelle de plus de 10%, pourrait atteindre les 1000 milliards de yuans d’ici à 2025. Avec plus de 7 000 établissements, Shanghai détient le record du pays…    

« 22 700 cafés, 74 médicaments, 127 journalistes, 85% parleront le mandarin »

COVID ENCORE

À Xi’an, la totalité des 13 millions d’habitants sont soumis à un confinement extrêmement strict depuis maintenant deux semaines. Les restrictions sont si fortes qu’elles ont suscité des scènes de Chinois affamés déclarant dans les rues être incapables de se nourrir, du fait de l’interdiction de sortir de chez eux et d’une pénurie en denrées alimentaires.

« La situation de la pandémie à l’échelle internationale est grave et complexe, ce dernier variant étant extrêmement transmissible tandis que la prévention et le contrôle deviennent chaque jour plus complexes », soulignaient ce jeudi 6 janvier les autorités chinoises à l’approche des énormes déplacements de population à l’occasion du Nouvel An lunaire, qui tombe le 1er février cette année.

http://asialyst.com/fr/2022/01/08/Pierre-Antoine Donnet

CINEMA

Après un passage remarqué dans plusieurs festivals en France, The cloud in her room, le premier long métrage de la réalisatrice chinoise Zheng Lu Xinyuan sortira en salles ce mercredi 22 décembre.

Le film explore la fragilité des relations humaines dans un noir et blanc photogénique. The cloud in her room prend place à Hangzhou, en plein hiver. Interview de la réalisatrice sur https://asialyst.com/fr/2021/12/18/cinema-chine-clound-in-her-room-zheng-lu-xinyuan/
Gwenaël Germain        
Bande annonce :
https://vimeo.com/374393823?from=outro-embed

Nouvel an lunaire 2022 (1 février), Année du TIGRE

LECTURES

Mieux connaître l’histoire et la situation actuelle de la communauté chinoise en France et à Paris en particulier.

Se plonger dans des destins de Chinois immigrés en France, par exemple avec le roman de Géraldine Lenain qui retrace la vie de Mr Loo, marchand d’art de la fin du XIXe siècle et début du XXe dont les traces sont encore visibles par la pagode chinoise qui se trouve toujours à côté du parc Monceau à Paris (Monsieur Loo, le roman d’un marchand d’art asiatique).De même on apprend beaucoup sur les difficultés des Chinois à trouver leur place en France dans le roman autobiographique de Xu Ge Fei, Petite fleur de Mandchourie… (https://www.librairielephenix.fr/).

Pour les plus jeunes :

Le prince tigre (CHEN Jianghong – 陈江洪 )  L‘école des Loisirs

Au cœur de la forêt profonde, la Tigresse pleure la mort de ses petits. Des chasseurs les ont tués. Depuis, elle rôde autour des villages, le cœur empli de haine et de chagrin. Un soir, elle détruit les maisons, dévore les hommes et les bêtes, mais cela n’apaise pas sa colère, au contraire. Le pays est plongé dans la terreur. Une seule chose, selon elle, peut apaiser sa colère. Le roi doit lui donner son fils unique .(https://www.librairielephenix.fr/livres/le-prince-tigre-9782211078818.html)

UN COIN DE POÉSIE

Les hommes hurlent avec les loups

Toute leur vie , ils font l’autruche.

Mieux vaut créer un monde intérieur

Où règnent la lune, le vent et les fleurs.

Laoshu (Moi mon chat et le plaisir des jours)

De son vrai nom Liu Shuyong, Laoshu est professeur à l’Institut Médias et de la culture à Pékin. Critique d’art réputé, chaque jour depuis 2011, il poste sur son blog une peinture accompagnée d’un poème.

Il a été publié deux ouvrages avec reproduction des œuvres et poèmes en Français « Moi mon chat et le plaisir des jours » et « Un monde simple et tranquille » ( Editions Picquier )

EP   (Janvier 2022)

À lire ou à relire… à voir et écouter… Décembre 2021

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité.

Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

Chine Tennis
Peng Shuai championne mondiale de tennis a accusé de viol un important dirigeant chinois. Suite à cette dénonciation publique elle semble avoir été isolée.
Communiqué de l’ambassade de France en Chine sur son compte Weibo, le twitter chinois :
« inquiétude sur le manque d’information au sujet de Peng Shuai. Nous appelons le gouvernement chinois à mettre en œuvre ses engagements à combattre la violence contre les femmes »
(F. Lemaître – Le Monde 24/11/2021).

Jeux Olympiques d’hiver
« Les États-Unis n’enverront aucun responsable officiel aux Jeux Olympiques d’hiver de Pékin prévus du 4 au 20 février prochains. En cause, « le génocide et les crimes contre l’humanité en cours au Xinjiang », a justifié la Maison Blanche ce lundi 6 décembre. Une décision « contraire à l’esprit de la charte olympique », a dénoncé la Chine. »
Pierre-Antoine Donnet (https://asialyst.com/fr/, 7/12/2021)

Confucius « Voilà le sens de l’humain. »
« Yan Yuan (ou Yan Hui ) l’un des principaux disciples de Confucius pose une question sur le sens de l’humain (ren). Le Maître lui répond : Se dominer soi-même et faire un retour au rite (LI) voilà le sens de l’humain… »
(Cité par Anne Cheng – dossier consacré à Confucius dans la revue l’Histoire n°490, décembre 2021)

Afrique et « nouvelles routes de la soie »
« L’âge d’or des relations sino-africaines appartiendrait-il au passé ? Lors du 8ème forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC) qui a eu lieu les 29 et 30 novembre à Dakar (Sénégal), l’enthousiasme débordant d’hier a laissé place à un certain scepticisme… des deux côtés.
Cependant, après des années de financements quasi illimités, notamment conclus dans le cadre de son initiative « Belt & Road » (BRI) lancée en 2013, la Chine est forcée de constater que de nombreux pays africains se retrouvent dans l’incapacité de payer leurs dettes. Une situation qui s’est aggravée avec la pandémie.
C’est ce qui explique que la Chine se contente d’annoncer 40 milliards de $ de nouveaux investissements, lignes de crédit et droits de tirage spéciaux, contre 60 milliards de $ lors des précédentes éditions du FOCAC en 2015 et 2018. »

(https://www.leventdelachine.com/vdlc/numero-39-2021/ )

Un tapis impérial

« L’art contemporain chinois n’est pas le seul à battre des records aux enchères ! Ce splendide tapis a été adjugé 6,88 millions d’euros sous le marteau de Christie’s à Paris, le 23 novembre, dépassant son estimation initiale de 3,5 à 4,5 millions d’euros. L’acheteur a préféré rester anonyme… »
(https://www.leventdelachine.com/vdlc/numero-39-2021/ ).

POÉSIE

Composé par une nuit froide

Les étoiles éparses sont gelées dans le ciel de givre
Le clair de lune inonde bois et prés
Dans le pavillon vide je ne dors pas encore
De temps à autre j’entends une feuille tomber

Chie Chi-si ( 1274- 1344)

Joyeuses fêtes à toutes et tous
EP

À lire ou à relire… à voir et écouter… Novembre 2021

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

Hommages

Ils nous ont quitté à quelques semaines d’intervalle : Léon Wandermeersch avait 93 ans Jacques Pimpaneau 87 ans… Peut-être que leurs noms ne sont pas familiers… ? Et pourtant l’un comme l’autre appartiennent à cette catégorie des « passeurs » de la Chine à nous. Une association, dont la raison d’ être est de développer sous de multiples formes la relation franco chinoise, s’incline devant ces deux grands humanistes. De leur immense savoir ils nous lèguent toutes ressources pour comprendre la civilisation chinoise dans sa singularité.

Spatial : Wang Yaping porte « la moitié de l’espace. »

« Les femmes soutiennent la moitié du ciel » a dit Mao. C’est encore plus vrai depuis que Wang Yaping (王亚平, 41 ans) est devenue, dans la nuit du 7 et le 8 novembre, la première femme astronaute chinoise à faire une sortie dans l’espace, dans le cadre de la mission Shenzhou-13, lancée mi-octobre. (Le Vent de La Chine – 8/11/21 – https://www.leventdelachine.com/)

Pollution (Pékin)

 « Alors que se tient la Cop 26…Pékin a subi (récemment) une nouvelle vague de pollution. La visibilité était réduite à 200m à certains endroits et les cours de récréation ont été interdites aux enfants. Le pays dépend à 80% de la houille pour sa production d’électricité… »        
(Ouest France 7/11/21)

Le Grand Arbre,

Entre récit de vie et roman illustré, objet hybride issu d’une investigation familiale. Sarah Kiang est une designer graphique de 23 ans. Elle est née et a grandi en France. Ses parents, eux, sont nés en Chine. Pendant longtemps, elle a honte de ses origines. Perdue entre sa culture natale et celle de ses parents, elle décide de partir sur les terres de ses ancêtres, à la recherche de sa double identité. Elle compile toutes les recherches de son investigation familiale dans son premier roman illustré :               
Le Grand Arbre.
https://thevbox.fr/blogs/cercle-vertueux/sarah-le-grand-arbre

Quand l’enfant disparaît… (Bande dessinée)

C’est à un aspect bien particulier de la politique de l’enfant unique qu’a choisi de s’intéresser Wang Ning, auteur des scénarios des trois récits qui composent le volume « Quand l’enfant disparaît : les conséquences pour la famille du décès ou de la disparition de l’enfant unique. » Des conséquences tragiques au niveau intime et personnel des gens concernés : comme le dit Cédric Quennesson dans sa préface, « avec ces disparitions, c’est tout un monde qui s’effondre : celui de deux parents et de quatre grands-parents qui gravitent autour d’un seul enfant ».   
scénario Wang Ning, dessin Ni Shaoru, Xu Ziran et Qin Chang, Mosquito. (Copyright : Mosquito, 20€)

Poésie

M’endormant face aux chrysanthèmes…

les cheveux blancs, assis en lotus

de toutes parts les fleurs jaunes m’entourent

rêvant que je suis un papillon

je volette au milieu de leur suave parfum.

Yuan Mei

Yuan Mei (袁枚, 1716 – 1797) est un écrivain chinois de la dynastie des Qing.

Il mène une carrière de fonctionnaire. Il se retire ensuite dans un jardin, qu’il a fait construire, pour y écrire poèmes et récits.

E. PELE                       

À lire ou à relire… à voir et écouter… Octobre 2021

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

Astérix :

«Le Secret de la potion magique, le film d’animation réalisé par Alexandre Astier et Louis Clichy, débarque le 11 septembre en 3D sur plus de 10 000 cinémas à travers la Chine. L’histoire d’une région rebelle qui s’oppose à la puissance d’un Empire n’a pas effrayé les censeurs…).      
( Le Vent De La Chine 8/09/21 – https://www.leventdelachine.com/ ).

Bourse de Pékin le retour…

Fermée sous Mao en 1952 pour cause d’incompatibilité avec les « idéaux communistes », la bourse de Pékin (北京券交易所) fait son grand retour sous Xi Jinping en 2021. Le Président a créé la surprise le 2 septembre en annonçant sa résurrection lors de la foire internationale des services (CIFTIS)…
( Le Vent De La Chine 11/09/21 – https://www.leventdelachine.com/ ).

Crise immobilière en Chine, contagion…

« Les peurs de contagion à l’économie chinoise se renforcent depuis qu’Evergrande, le promoteur immobilier privé le plus endetté du pays, se débat avec une dette de quelque 260 milliards d’euros et se dirige tout droit vers une restructuration.

À ce jour, les autorités chinoises n’ont fait aucun commentaire sur la faillite annoncée d’Evergrande. Un silence qui parle en lui-même du désarroi du régime confronté à un phénomène qui menace de devenir incontrôlé et qui pèse déjà sur la croissance économique du pays. »            
( Pierre Antoine Donnet – Asialyst 6/09/21 – https://asialyst.com/fr/ ).

Pénuries d’électricité :

« La Chine subit l’une des pénuries les plus significatives de son histoire récente…Plus de la moitié des provinces -18 sur 31- sont touchées notamment celles du sud-est, le cœur économique… Des coupures de courant vont même affecter des quartiers de Pékin entre 6h et 18h, jusqu’au 8 octobre. »    
( F.Lemaître – Le Monde 29/09/21 ).

Tourisme :

« Les voyages intérieurs des chinois laissent le tourisme mondial orphelin. Les 150 millions de touristes chinois qui avaient alimenté la croissance du secteur avant le covid-19 voyagent désormais à l’intérieur de leurs frontières. Leur retour en France n’est pas attendu avant plusieurs années ».  
( C. Guillou, S. Leplâtre – Le Monde 1/10/21 )

Mines du Congo :

« La République Démocratique du Congo remet en question son accord minier avec la Chine ( 6 milliards de dollars ). Le gouvernement congolais demande un réexamen de l’accord signé il y a dix ans ».   
(Les Echos 30/09/21).

Historien en Chine :

«Il existait à la cour impériale depuis la dynastie des Hans postérieurs (25-220) un bureau chargé de tenir les chroniques de la cour, bureau de compilations de l’histoire de la dynastie en cours.

Au VIIIème siècle Liu Zhij historien fonctionnaire de la cour des Tang propose une méthode d’écriture de l’Histoire qui fera date… »     
( D. Chaussende – L’Histoire n° 487 – Septembre 2021 –  www.lhistoire.fr )

Poésie :

JMG Le Clézio dans son livre « Le flot de la poésie continuera de couler. » souligne que les poètes chinois des Tang comme Du FU (712-770 ) pensaient que « l’homme doit échanger avec les autres règnes du vivant… La vie n’est pas dominée par le règne humain. »

« L’homme et la nature sont une seule chose

Dans ma solitude attristée, je ne puis parler. »

Du Fu

E. PELE

Une nouvelle activité : l’atelier d’écriture de micronouvelle chinoise « Du pinceau à la tablette »

     Pratiquée depuis des siècles la micronouvelle a retrouvé un regain d’intérêt avec la fin de la révolution culturelle. L’un de ses charmes est sa brièveté, elle a du rythme. Autre atout, elle doit dans un temps réduit, non seulement raconter une histoire, mais glisser dans cette histoire une petite ou une grande critique sociale, ou un point de vue sur l’actualité, le tout avec une pointe d’humour !

     Au rythme d’un lundi soir toutes les 3 semaines, un atelier d’écriture « micronouvelle chinoise » vous est proposé à partir du 18 octobre. Au sein du groupe, vous vous initiez à ce type d’écriture. En moins de deux pages, avec très peu de personnages vous construisez une histoire en relation avec ce que vous percevez de la Chine ou de vos relations avec les Chinois. Il s’agit aussi de trouver une chute la plus inattendue possible. La nouvelle peut aussi se situer dans le quartier du Bouffay, lieu d’implantation historique des chinois à Nantes.

     Les 2 seules obligations pour participer à cet atelier gratuit sont d’être adhérent à Atlantique Nantes Chine (ou d’y être professeur) et de présenter un pass sanitaire valide (local mis à disposition par la mairie). Les ateliers se tiendront dans la salle de réunion d’ANC (*) le lundi de 18h30 à 21 heures aux dates suivantes : 18 octobre, 8 et 29 novembre, 13 décembre, 10 et 31 janvier 2022, 21 février, 14 mars, 4 et 25 avril, 16 mai, 13 juin.

     Renseignements et inscription auprès de Bernard Conseil bernard.conseil@laposte.net

(*) 6, place de la Manu – 44000 Nantes

C’est la rentrée !

La semaine prochaine nous reprenons nos cours de chinois !

Les cours adultes se tiendront au lycée Jules Verne de 18h20 à 19h50 comme suit :

Le mardi : – Cours intermédiaire 1 avec Mme YU Yao
– Cours intermédiaire 2 avec Mme XIAO Jie
Le jeudi : – Cours débutant avec Mme ZHOU Huaying
– Cours faux-débutant avec Mme FANG Yijun
– Cours avancé avec Mme XIAO Jie

Les cours enfants + de 6 ans auront lieu Salle de l’Egalité le vendredi de 18h à 19h avec Mme Fang Yijun

Le cours enfants – de 6 ans auront lieu au CSC Soleil Levant le samedi de 10h à 11h avec Mme ZHOU Huaying

Les cours de calligraphie et peinture chinoise débutent le 8 octobre salle de la Cigarière à la Manu avec M. ZHAO Yi Julien.

ATTENTION : TOUS les participants doivent être munis d’un pass sanitaire valide.

Journées portes-ouvertes le samedi 11 septembre (10h à 16h)

Nous vous attendons nombreux à notre Journée Portes Ouvertes le 11 septembre prochain, à la Manu. Ce sera la possibilité d’échanger avec quelques-uns de nos professeurs de chinois, ainsi qu’avec les membres du bureau.

L’occasion aussi de régler votre cotisation et vos activités, le montant de l’adhésion et la grille des tarifs sont disponibles ici : https://atlantique-nantes-chine.fr/formulaires-dinscription/

Nota : l’adhésion annuelle est obligatoire pour s’inscrire aux ateliers, stages et voyages organisés par l’association. Elle permet de participer aux activités gratuites (club de lecture, conférences…) ainsi qu’à l’Assemblée Générale.

Compte tenu de la situation sanitaire nous vous demandons de venir masqués. Si la météo est favorable, nous dresserons des tables à l’extérieur de notre local, sinon nous ne pourrons vous recevoir qu’une famille à la fois. Merci pour votre compréhension.

Ci-dessous, rappel du plan d’accès au 6, place de la Manu – 44000 Nantes, au besoin le numéro de téléphone pour nous joindre ce jour : 02 40 74 04 57

À lire ou à relire… à voir et écouter… Juin 2021

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

UN ,DEUX, TROIS…

« Inquiet de voir ses maternités se vider et ses maisons de retraite se remplir, Pékin a pris la décision historique le 31 mai d’autoriser les couples chinois à avoir trois enfants, au lieu de deux comme c’était le cas depuis 2016.

Paradoxalement, la nouvelle n’a pas suscité l’enthousiasme populaire attendu. Consulté plus de 4 milliards de fois sur Weibo (#三孩生育政策来了), le sujet a fait l’objet d’une avalanche de commentaires, parfois moqueurs, souvent critiques.

Les raisons qui alimentent les réticences des parents sont multiples : le coût des écoles, la compétition scolaire qui les poussent à inscrire leurs enfants à une myriade de cours particuliers (une industrie que Pékin veut dompter), les prix prohibitifs des logements, ou encore le frein à la carrière des mères » 

(Le Vent De La Chine 4 juin n°21)

« ROBINSON À PÉKIN… »

Sortie de la Bd : « Robinson à Pékin . Journal d’un reporter à Pékin.

« Sous les crayons d’Aude Massot, le journaliste Eric Meyer raconte ses premières années en Chine. En atterrissant le 15 septembre 1987 Eric Meyer n’aurait jamais imaginé rester sur place plus que quelques mois… Pourtant, plus de trente belles années séparent ce jeune homme curieux et débordant d’entrain de l’homme qui nous raconte aujourd’hui son histoire. Celle d’un coup de foudre pour une culture aux antipodes des codes occidentaux, d’une vie semée d’embûches mais d’autant d’émerveillements.

Car décider de vivre en Chine, d’y travailler et d’y fonder une famille, c’est choisir de plonger dans l’inconnu, chercher à comprendre l’autre sans le juger, respecter sans pour autant adhérer. »

Aux éditions URBAN COMICS – 192 pages Prix : 25 € – ( Le Vent de la Chine 4/06/21 n°21).

CONFÉRENCES :

  • ANNIVERSAIRE

« Depuis des mois, Pékin prépare un rendez-vous symbolique avec son histoire : les 100 ans du Parti communiste chinois. Le 1er juillet prochain le pays se mettra à l’unisson de ces célébrations rituelles, voire religieuses, avec leur défilé militaire, leurs expositions et les messages de propagande dans les médias.

Ce « siècle » du Parti est aussi un évènement capital pour le président Xi Jinping, qui prépare son maintien au pouvoir pour un troisième mandat inédit en 2022 et veut célébrer plus que jamais le « rêve chinois ».

Conférence organisée par l’INALCO le lundi 28 juin à 18h30. Auditorium de l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris. Ou en visio conférence ( Zoom ) s’inscrire à : contact@asialyst.com (https://asialyst.com/fr/ 4/06/21)

  • CITOYEN

«  Peut-on être citoyen en Chine sous Xi Jinping ? » Conférence de Chloé Froissart professeure d’histoire et de science politique du département de chinois à l’INALCO.

COSMOPOLIS, Place Graslin – 18rue Scribe, le 14 juin Nantes 18h30.    
(pour s’inscrire : 02 52 10 82 00 ou cosmopolis-nantes@nantesmetropole.fr ).

CINEMA WANG BING 

Le grand cinéaste chinois fait l’objet d’une exposition et d’une rétrospective à Paris.  
« … ses films ne cherchent pas à penser à notre place… Ils nous parlent de la Chine bien sûr mais plus encore du monde… » (Le Monde du 1/06/21)

Exposition « L’œil qui marche »               
(Le BAL, 6 Impasse de la Défense 75018 Paris. Du 26/05 au 17/11/2021).

Rétrospective : La Cinémathèque Française 51 rue de Bercy 75012 Paris             
(du 9/06 au 21/06/2021).

DOUCE POÉSIE DU JARDIN POUR L’ÉTÉ…

L’éminent sinologue Jacques Pimpaneau dans son livre « Un jardin de Chine » (Ed. Picquier) cite le lettré horticulteur Chen Haozi auteur en 1688 du « Miroir des fleurs » (traduit avec illustrations, Ed. Actes Sud).

Conseils du lettré pour l’été :

« …On se lève tôt. Quelle joie d’aller voir les perles sur les feuilles de la châtaigne d’eau et du lotus ! Quel bien-être on ressent à respirer à plein poumons cet air imprégné de rosée…

De neuf heures à onze heures, suivant l’état de son esprit, on peut se plonger dans quelque grave bouquin ou, sur le bord de l’étang, se recréer à dérouler des rouleaux de dessins… Midi est venu, on se met à l’aise, à l’ombre   avec des amis   on devise de bon cœur des monts et des mers…

Quand le soir est là, un léger chapeau de feuilles de bambou sur la tête, un éventail de roseau à la main…c’est l’heure de penser aux plantes. »

Bon été à tous et toutes, EP le 10/06/2021

À lire ou à relire… à voir et écouter… Mai 2021

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

FÊTE DU TRAVAIL

« Comme si le Covid-19 n’était plus qu’un lointain souvenir, tous les sites touristiques chinois ont été pris d’assaut à l’occasion de la « fête du Travail » (劳动节, láodòng jié). Le 1er mai, ils étaient 50 000 à jouer des coudes sur la Grande Muraille de Badaling (cf. photo). Libérés des restrictions de déplacements sur le territoire national et vaccinés à plus de 20% (300millions de doses administrées au 8 mai), les touristes ont pris leur revanche durant ces congés de cinq jours, après avoir été incités à rester chez eux durant le Nouvel An lunaire pour motif sanitaire. » ( Le Vent de la Chine 9/05/2021 https://www.leventdelachine.com/vdlc/numero-17-2021/une-fete-du-travail-laborieuse/ )

Natalité chinoise

Chiffres officiels du Bureau National de Statistiques Chinois communiqués le 10/05/2021 :
Population totale : 1,411 MD soit +5,8% en dix ans ou +72 millions
Taux de natalité : 10,4% soit le plus faible depuis 1949.

Plusieurs observateurs notent que le rythme de progression de la population ralentit et que pourrait se poser en Chine un problème de vieillissement global de la population à l’instar de de la Corée ou du Japon.

« Par ailleurs, pour Gideon Rachman, « c’est la structure plus que la taille de la population chinoise qui sera le vrai défi ». D’ici 2040, autour de 30 % du pays aura plus de 60 ans. Davantage de personnes âgées devront être soutenues par une population active plus petite, ce qui ralentira la croissance économique, reconnaît le journaliste. » Cité par P.A Donnet – https://asialyst.com/fr/

8 cuisines.

« Jin Yue administratrice des restaurants les Pâtes Vivantes à Paris évoque la diversité des cuisines régionales chinoise. Elle distingue 8 écoles de cuisine régionales :

  • Shandong (Nord Est) la plus raffinée, la cuisine des Empereurs et des hauts fonctionnaires.
  • Sichuan (Sud-Ouest) la plus épicée et la plus pimentée.
  • Guangdong (Sud) la cuisine cantonaise aux saveurs délicates, aux innombrables et surprenants ingrédients.
  • Jiangsu : (Est) beaucoup de poissons d’eau douce et crustacés de cette région côtière et aux nombreuses étendues d’eau.
  • Quatre autres cuisines avec leurs spécialités Fujian (soupes ), Zhejiang (plats frits, sautés, braisés, Hunan (crémeuse, parfumée, emploi mesuré du piment), Anhui (cuisine délicate baies et plantes sauvages) ».  Pierre Hemme – Le Monde – 30/04/21

Podcast

«Le Nouvel institut Franco- Chinois de Lyon est fier de vous annoncer le lancement de sa chaîne de podcast. Chaque semaine vous pourrez écouter un nouvel épisode qui vous permettra d’en apprendre un peu plus sur la Chine à travers des rendez-vous busines , histoire et culture »

contact@nifc.fr                 https://nifc.bylesprod.com/
disponible aussi sur Spotifiy en tapant simplement :
« Nouvel Institut Franco-Chinois » dans la barre de recherche.

NB : L’Institut FrancoChinois est une institution unique au monde, qui a contribué à renforcer les relations intellectuelles entre Lyon et la Chine, depuis 94 ans.

Le Nouvel Institut FrancoChinois a ouvert au public en septembre 2016 avec un musée entièrement rénové valorisant lhistoire de lInstitut francochinois (19211946) ainsi quun espace dexpositions temporaires de promotion de lart contemporain chinois. Le musée propose une exposition permanente sur ce que fut la première et unique université chinoise créée hors de Chine.

(2 rue sœur Bouvier 69005 LYON              04 81 65 84 60                    https://www.nifc.fr/ )

Poésie

J’observe un champ de jeunes lotus,
Leurs boutons pourpres viennent d’éclore.
De peur que la tempête ne les détruise,
Je les fais éclore dans ma peinture.

LAOSHU (traduction Jean Claude Pastor)

Peintre et poète, Lao Shu – de son vrai nom Liu Shuyong – est né en 1962 dans un village de la province chinoise du Shandong. Ce poème est extrait d’un livre album(textes et peintures) de Laoshu : « Moi mon chat et le plaisir des jours ». Éditions Picquier 2020. Chez le même éditeur « Un monde simple et tranquille »

E. PELE, Mai 2021