Une nouvelle activité : l’atelier d’écriture de micronouvelle chinoise « Du pinceau à la tablette »

     Pratiquée depuis des siècles la micronouvelle a retrouvé un regain d’intérêt avec la fin de la révolution culturelle. L’un de ses charmes est sa brièveté, elle a du rythme. Autre atout, elle doit dans un temps réduit, non seulement raconter une histoire, mais glisser dans cette histoire une petite ou une grande critique sociale, ou un point de vue sur l’actualité, le tout avec une pointe d’humour !

     Au rythme d’un lundi soir toutes les 3 semaines, un atelier d’écriture « micronouvelle chinoise » vous est proposé à partir du 18 octobre. Au sein du groupe, vous vous initiez à ce type d’écriture. En moins de deux pages, avec très peu de personnages vous construisez une histoire en relation avec ce que vous percevez de la Chine ou de vos relations avec les Chinois. Il s’agit aussi de trouver une chute la plus inattendue possible. La nouvelle peut aussi se situer dans le quartier du Bouffay, lieu d’implantation historique des chinois à Nantes.

     Les 2 seules obligations pour participer à cet atelier gratuit sont d’être adhérent à Atlantique Nantes Chine (ou d’y être professeur) et de présenter un pass sanitaire valide (local mis à disposition par la mairie). Les ateliers se tiendront dans la salle de réunion d’ANC (*) le lundi de 18h30 à 21 heures aux dates suivantes : 18 octobre, 8 et 29 novembre, 13 décembre, 10 et 31 janvier 2022, 21 février, 14 mars, 4 et 25 avril, 16 mai, 13 juin.

     Renseignements et inscription auprès de Bernard Conseil bernard.conseil@laposte.net

(*) 6, place de la Manu – 44000 Nantes

C’est la rentrée !

La semaine prochaine nous reprenons nos cours de chinois !

Les cours adultes se tiendront au lycée Jules Verne de 18h20 à 19h50 comme suit :

Le mardi : – Cours intermédiaire 1 avec Mme YU Yao
– Cours intermédiaire 2 avec Mme XIAO Jie
Le jeudi : – Cours débutant avec Mme ZHOU Huaying
– Cours faux-débutant avec Mme FANG Yijun
– Cours avancé avec Mme XIAO Jie

Les cours enfants + de 6 ans auront lieu Salle de l’Egalité le vendredi de 18h à 19h avec Mme Fang Yijun

Le cours enfants – de 6 ans auront lieu au CSC Soleil Levant le samedi de 10h à 11h avec Mme ZHOU Huaying

Les cours de calligraphie et peinture chinoise débutent le 8 octobre salle de la Cigarière à la Manu avec M. ZHAO Yi Julien.

ATTENTION : TOUS les participants doivent être munis d’un pass sanitaire valide.

Journées portes-ouvertes le samedi 11 septembre (10h à 16h)

Nous vous attendons nombreux à notre Journée Portes Ouvertes le 11 septembre prochain, à la Manu. Ce sera la possibilité d’échanger avec quelques-uns de nos professeurs de chinois, ainsi qu’avec les membres du bureau.

L’occasion aussi de régler votre cotisation et vos activités, le montant de l’adhésion et la grille des tarifs sont disponibles ici : https://atlantique-nantes-chine.fr/formulaires-dinscription/

Nota : l’adhésion annuelle est obligatoire pour s’inscrire aux ateliers, stages et voyages organisés par l’association. Elle permet de participer aux activités gratuites (club de lecture, conférences…) ainsi qu’à l’Assemblée Générale.

Compte tenu de la situation sanitaire nous vous demandons de venir masqués. Si la météo est favorable, nous dresserons des tables à l’extérieur de notre local, sinon nous ne pourrons vous recevoir qu’une famille à la fois. Merci pour votre compréhension.

Ci-dessous, rappel du plan d’accès au 6, place de la Manu – 44000 Nantes, au besoin le numéro de téléphone pour nous joindre ce jour : 02 40 74 04 57

À lire ou à relire… à voir et écouter… Juin 2021

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

UN ,DEUX, TROIS…

« Inquiet de voir ses maternités se vider et ses maisons de retraite se remplir, Pékin a pris la décision historique le 31 mai d’autoriser les couples chinois à avoir trois enfants, au lieu de deux comme c’était le cas depuis 2016.

Paradoxalement, la nouvelle n’a pas suscité l’enthousiasme populaire attendu. Consulté plus de 4 milliards de fois sur Weibo (#三孩生育政策来了), le sujet a fait l’objet d’une avalanche de commentaires, parfois moqueurs, souvent critiques.

Les raisons qui alimentent les réticences des parents sont multiples : le coût des écoles, la compétition scolaire qui les poussent à inscrire leurs enfants à une myriade de cours particuliers (une industrie que Pékin veut dompter), les prix prohibitifs des logements, ou encore le frein à la carrière des mères » 

(Le Vent De La Chine 4 juin n°21)

« ROBINSON À PÉKIN… »

Sortie de la Bd : « Robinson à Pékin . Journal d’un reporter à Pékin.

« Sous les crayons d’Aude Massot, le journaliste Eric Meyer raconte ses premières années en Chine. En atterrissant le 15 septembre 1987 Eric Meyer n’aurait jamais imaginé rester sur place plus que quelques mois… Pourtant, plus de trente belles années séparent ce jeune homme curieux et débordant d’entrain de l’homme qui nous raconte aujourd’hui son histoire. Celle d’un coup de foudre pour une culture aux antipodes des codes occidentaux, d’une vie semée d’embûches mais d’autant d’émerveillements.

Car décider de vivre en Chine, d’y travailler et d’y fonder une famille, c’est choisir de plonger dans l’inconnu, chercher à comprendre l’autre sans le juger, respecter sans pour autant adhérer. »

Aux éditions URBAN COMICS – 192 pages Prix : 25 € – ( Le Vent de la Chine 4/06/21 n°21).

CONFÉRENCES :

  • ANNIVERSAIRE

« Depuis des mois, Pékin prépare un rendez-vous symbolique avec son histoire : les 100 ans du Parti communiste chinois. Le 1er juillet prochain le pays se mettra à l’unisson de ces célébrations rituelles, voire religieuses, avec leur défilé militaire, leurs expositions et les messages de propagande dans les médias.

Ce « siècle » du Parti est aussi un évènement capital pour le président Xi Jinping, qui prépare son maintien au pouvoir pour un troisième mandat inédit en 2022 et veut célébrer plus que jamais le « rêve chinois ».

Conférence organisée par l’INALCO le lundi 28 juin à 18h30. Auditorium de l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris. Ou en visio conférence ( Zoom ) s’inscrire à : contact@asialyst.com (https://asialyst.com/fr/ 4/06/21)

  • CITOYEN

«  Peut-on être citoyen en Chine sous Xi Jinping ? » Conférence de Chloé Froissart professeure d’histoire et de science politique du département de chinois à l’INALCO.

COSMOPOLIS, Place Graslin – 18rue Scribe, le 14 juin Nantes 18h30.    
(pour s’inscrire : 02 52 10 82 00 ou cosmopolis-nantes@nantesmetropole.fr ).

CINEMA WANG BING 

Le grand cinéaste chinois fait l’objet d’une exposition et d’une rétrospective à Paris.  
« … ses films ne cherchent pas à penser à notre place… Ils nous parlent de la Chine bien sûr mais plus encore du monde… » (Le Monde du 1/06/21)

Exposition « L’œil qui marche »               
(Le BAL, 6 Impasse de la Défense 75018 Paris. Du 26/05 au 17/11/2021).

Rétrospective : La Cinémathèque Française 51 rue de Bercy 75012 Paris             
(du 9/06 au 21/06/2021).

DOUCE POÉSIE DU JARDIN POUR L’ÉTÉ…

L’éminent sinologue Jacques Pimpaneau dans son livre « Un jardin de Chine » (Ed. Picquier) cite le lettré horticulteur Chen Haozi auteur en 1688 du « Miroir des fleurs » (traduit avec illustrations, Ed. Actes Sud).

Conseils du lettré pour l’été :

« …On se lève tôt. Quelle joie d’aller voir les perles sur les feuilles de la châtaigne d’eau et du lotus ! Quel bien-être on ressent à respirer à plein poumons cet air imprégné de rosée…

De neuf heures à onze heures, suivant l’état de son esprit, on peut se plonger dans quelque grave bouquin ou, sur le bord de l’étang, se recréer à dérouler des rouleaux de dessins… Midi est venu, on se met à l’aise, à l’ombre   avec des amis   on devise de bon cœur des monts et des mers…

Quand le soir est là, un léger chapeau de feuilles de bambou sur la tête, un éventail de roseau à la main…c’est l’heure de penser aux plantes. »

Bon été à tous et toutes, EP le 10/06/2021

À lire ou à relire… à voir et écouter… Mai 2021

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés, universitaires…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

FÊTE DU TRAVAIL

« Comme si le Covid-19 n’était plus qu’un lointain souvenir, tous les sites touristiques chinois ont été pris d’assaut à l’occasion de la « fête du Travail » (劳动节, láodòng jié). Le 1er mai, ils étaient 50 000 à jouer des coudes sur la Grande Muraille de Badaling (cf. photo). Libérés des restrictions de déplacements sur le territoire national et vaccinés à plus de 20% (300millions de doses administrées au 8 mai), les touristes ont pris leur revanche durant ces congés de cinq jours, après avoir été incités à rester chez eux durant le Nouvel An lunaire pour motif sanitaire. » ( Le Vent de la Chine 9/05/2021 https://www.leventdelachine.com/vdlc/numero-17-2021/une-fete-du-travail-laborieuse/ )

Natalité chinoise

Chiffres officiels du Bureau National de Statistiques Chinois communiqués le 10/05/2021 :
Population totale : 1,411 MD soit +5,8% en dix ans ou +72 millions
Taux de natalité : 10,4% soit le plus faible depuis 1949.

Plusieurs observateurs notent que le rythme de progression de la population ralentit et que pourrait se poser en Chine un problème de vieillissement global de la population à l’instar de de la Corée ou du Japon.

« Par ailleurs, pour Gideon Rachman, « c’est la structure plus que la taille de la population chinoise qui sera le vrai défi ». D’ici 2040, autour de 30 % du pays aura plus de 60 ans. Davantage de personnes âgées devront être soutenues par une population active plus petite, ce qui ralentira la croissance économique, reconnaît le journaliste. » Cité par P.A Donnet – https://asialyst.com/fr/

8 cuisines.

« Jin Yue administratrice des restaurants les Pâtes Vivantes à Paris évoque la diversité des cuisines régionales chinoise. Elle distingue 8 écoles de cuisine régionales :

  • Shandong (Nord Est) la plus raffinée, la cuisine des Empereurs et des hauts fonctionnaires.
  • Sichuan (Sud-Ouest) la plus épicée et la plus pimentée.
  • Guangdong (Sud) la cuisine cantonaise aux saveurs délicates, aux innombrables et surprenants ingrédients.
  • Jiangsu : (Est) beaucoup de poissons d’eau douce et crustacés de cette région côtière et aux nombreuses étendues d’eau.
  • Quatre autres cuisines avec leurs spécialités Fujian (soupes ), Zhejiang (plats frits, sautés, braisés, Hunan (crémeuse, parfumée, emploi mesuré du piment), Anhui (cuisine délicate baies et plantes sauvages) ».  Pierre Hemme – Le Monde – 30/04/21

Podcast

«Le Nouvel institut Franco- Chinois de Lyon est fier de vous annoncer le lancement de sa chaîne de podcast. Chaque semaine vous pourrez écouter un nouvel épisode qui vous permettra d’en apprendre un peu plus sur la Chine à travers des rendez-vous busines , histoire et culture »

contact@nifc.fr                 https://nifc.bylesprod.com/
disponible aussi sur Spotifiy en tapant simplement :
« Nouvel Institut Franco-Chinois » dans la barre de recherche.

NB : L’Institut FrancoChinois est une institution unique au monde, qui a contribué à renforcer les relations intellectuelles entre Lyon et la Chine, depuis 94 ans.

Le Nouvel Institut FrancoChinois a ouvert au public en septembre 2016 avec un musée entièrement rénové valorisant lhistoire de lInstitut francochinois (19211946) ainsi quun espace dexpositions temporaires de promotion de lart contemporain chinois. Le musée propose une exposition permanente sur ce que fut la première et unique université chinoise créée hors de Chine.

(2 rue sœur Bouvier 69005 LYON              04 81 65 84 60                    https://www.nifc.fr/ )

Poésie

J’observe un champ de jeunes lotus,
Leurs boutons pourpres viennent d’éclore.
De peur que la tempête ne les détruise,
Je les fais éclore dans ma peinture.

LAOSHU (traduction Jean Claude Pastor)

Peintre et poète, Lao Shu – de son vrai nom Liu Shuyong – est né en 1962 dans un village de la province chinoise du Shandong. Ce poème est extrait d’un livre album(textes et peintures) de Laoshu : « Moi mon chat et le plaisir des jours ». Éditions Picquier 2020. Chez le même éditeur « Un monde simple et tranquille »

E. PELE, Mai 2021

À lire ou à relire… à voir et écouter… Avril 2021

Citations de commentaires (presse, radio, TV, sites dédiés…) quand la CHINE est à l’actualité. Sélection non exhaustive et personnelle de l’auteur.

Climat :

« Un timide rayon de soleil semble s’esquisser dans les relations tumultueuses qui opposent les États-Unis à la Chine. Selon toutes probabilités, le président chinois Xi Jinping s’apprête à participer à un sommet virtuel sur le climat, organisé les 22 et 23 avril par son homologue américain Joe Biden. La lutte contre le réchauffement climatique devient donc l’unique passerelle qui subsiste encore pour un dialogue encore bien incertain entre les deux premières puissances mondiales, qui ne se comprennent plus des mois depuis des mois» Pierre Antoine Donnet, Asialyst (8/04/2021) – https://asialyst.com/fr/.

Xinjiang

« Les autorités chinoises annoncent redoubler d’efforts pour apprendre le mandarin dans les écoles du Xinjiang, et « siniser » l’islam. Au cinéma, une comédie musicale inspirée de « La La Land », chante la joie de vivre des habitants du Xinjiang…

Rappelons qu’après avoir nié l’existence de ces camps jusqu’à mi-2018, Pékin avait finalement admis les avoir construits à des fins de « formation », puis avait déclaré début 2019 que ces centres seraient fermés avant d’affirmer que tous les pensionnaires avaient reçu leur diplôme fin 2019… » Depuis lors, la Chine campe sur ses positions. Editorial Le Vent de la Chine n°14 -9 avril 2021-www.leventdelachine.com ).

Coronation

Tel est le titre du nouveau film de Ai Weiwei « L’ artiste contestataire chinois… », il dit de son film « qu‘il révèle les difficultés liées à la pandémie… à travers des expériences individuelles… »

Film disponible sur Explore et Apple TV par abonnement – interview de l’artiste dans Télérama n°3717 du 07/04/2021

Années chinoises

La grande historienne Annette Wieviorka revient dans un livre très personnel « Mes années chinoises » sur son expérience en Chine au début des années 1970… « Le récit de ma mémoire est aussi une réflexion sur le devenir de la Chine aujourd’hui… »

Pourquoi je suis rentré tard ce soir

Tel est le titre de ce magnifique petit livre bilingue chinois français « 13 micronouvelles d’autant d’auteurs ou autrices chinois(e)s d’aujourd’hui… Des histoires courtes inspirées de situations ou d’événements du quotidien ». Traduction Delphine Goldsmidt-Clermont, présentation Honghua Poizat-Xie aux Éditions l’ASIATHEQUE.

Poésie :

Poème

À l’âge de la décrépitude souvent je tiens un livre
Dans mes mains
A part ça il n’y a rien d’autre pour réjouir mes yeux
C’est juste pour me divertir, pas pour m’adonner à l’étude
Ce sentiment, seuls les poissons d’argent le connaissent.

Yuan Mei (袁枚, 1716-1797) est un écrivain chinois de la dynastie des Qing. Il mène une carrière de fonctionnaire. Il se retire ensuite dans un jardin, qu’il a fait construire, pour y écrire poèmes et récits.

Traductions en français :

  • Divers plaisirs à la villa Sui, Millemont, France, call. de Cheng Wing fun, trad. Cheng Wing fun et Hervé Collet, Éditions Moundarren, 2000, 162 p.
  • Ce dont le Maître ne parlait pas, Paris, Éditions Gallimard, coll.« Connaissance de l’Orient », 2010, 368 p.

E.P. avril 2021

À LIRE… OU À RELIRE … Notre sélection de mars 2021

Quand la Chine est à l’actualité… Mars 2021
Sélection non exhaustive

PANDEMIE : « En Chine… Si la maladie a été maîtrisée si vite et de façon efficace, c’est en grande partie parce que la Chine embrasse sans réserve les nouveaux outils technologiques et pousse leur utilisation à l’extrême… ». J.P Tricoire PDG de Schneider Electric, installé à Hong Kong depuis 10ans. l’EXPRESS 18-24 mars 2021.

MILLIARDAIRES : « Alors que la montée des inégalités en Chine pose un défi majeur de leadership, le pays n’a jamais eu autant de milliardaires. En 2020, la fortune de 259 patrons chinois a dépassé le milliard en billets verts, amenant le total à 1058 milliardaires, contre seulement 696 richissimes américains… Ce faisant, la Chine devance pour la première fois les Etats Unis… La Chine domine également le classement des « self-made women » avec 66% des 231 fortunes mondiales féminines… ». Le Vent De La Chine n°9-7/03/2021 (www.leventdelachine.com).

PARLEMENT CHINOIS : « La session parlementaire annuelle se tient depuis début mars, avec son lot d’annonces médiatiques : un taux de croissance projeté à 6% pour 2021 (contre 3,2% l’an dernier en raison du covid-19), une hausse du budget de la défense, un renforcement des mesures antidémocratiques à Hong Kong et une réaffirmation de la politique chinoise à l’égard de Taïwan…

Pékin « n’hésitera pas à contrer toute velléité sécessionnisme » selon les termes du premier ministre chinois Li Keqiang ». Ouest France 10/03/2021 Philippe Le Corre – Chercheur en Relations Internationales.

NAISSANCES MOINS NOMBREUSES : « Alors que les résultats du grand recensement décennal sont attendus fin avril, les chiffres des naissances sont préoccupants : selon le ministère de la Sécurité Publique 10,04 millions de nouveaux nés auraient été déclarés en 2020. C’ est 15 % de moins qu’en 2011 (11,79 millions). Le Vent De La Chine n° 11 – Mars2021 – (www.leventdelachine.com).

DIVERGENCES : « Quoi qu’il en coûte, la Chine doit devenir une grande puissance socialiste moderne en 2035, ce qui passe par son indépendance technologique à l’égard des Etats-Unis et par la modernisation de ses forces armées ». « Il est inévitable que les deux pays aient des désaccords et même de grandes divergences » a estimé devant la presse le premier ministre, Li Keqiang. Le Monde 13/03/2021, F. Lemaître.

HIER : « Un petit bijou d’information, de traduction et d’édition… une petite pépite, mine d’or d’information sur la Chine de la fin du XIX et début XX siècles… L’auteur Bao Tianxiao lettré, trop peu connu en Occident » (Coup de cœur du libraire). Le livre : « Souvenirs de la chambre du bracelet ». Librairie le Phénix. 06/03/2021. (www.librairielephenix.fr).

POESIE :

Lassitude d’après-midi

Lisant un livre, naît la lassitude d’après-midi
Je pose ma tête sur mon bras replié
J’ai oublié de pousser la fenêtre
Me voilà bientôt recouvert de pétales de fleurs.

Yuan Mei (1716-1798)

Lettré, célèbre pour ses provocations, sa frivolité et sa liberté de pensée.
Édition française « Ce dont le maître ne parlait pas » suite de Contes et poèmes.(Gallimard)

A lire ou relire et écouter… notre sélection de février

Quand la  Chine est à l’actualité  – Sélection non exhaustive de Février 2021

Année du buffle de métal :

«  LE RAT RENTRE DANS SON TROU LE BUFFLE MEUGLE »  (Le vent de la Chine 05/02/2021)

« Le buffle du zodiaque chinois illustre la prospérité acquise par le labeur et la volonté. Ce natif puissant et sûr de lui ne croit pas aux miracles. On peut toujours compter sur lui » (Tammy Bailis,  Astrologie chinoise.)

WUHAN : « Ce n’était qu’une question de temps. Un an jour pour jour après le confinement de la ville de Wuhan (Hubei) le 23 janvier 2020, son maire Zhou Xianwang (周先旺) prend la porte. Même si son départ n’est pas encore officiel et que la nomination de son successeur devra être approuvée par le parlement local… » ( Le vent de la Chine  5/02/2021 https://www.leventdelachine.com/ ).

CHINE – HONGRIE : « Comment la Hongrie devient la tête de pont de la Chine en Europe ?

Outre la construction d’un terminal ferroviaire à Fényeslike déjà commencé, l’université de Fudan prévoit d’ouvrir un campus universitaire géant à Budapest  (5000 à 6000 étudiants) » (JB Chastand,   Le Monde  23/01/2021.)

CHINE ET CLIMAT : Mercredi 27 janvier à 18h30, Asialyst et l’Institut national des langues et civilisation orientales (Inalco) ont coorganisé un débat en visioconférence sur les enjeux et les ressorts de la question climatique en Chine. Retrouvez  en vidéo l’intégralité de cet événement /asialyst.com/fr/2021/01/29/podcast-climat-chine-sortir-contradictions/

Tianjin Cosmopolis. Une histoire de la mondialisation impériale en 1900

L’historien  Pierre Singaravélou  présente l’histoire singulière de la ville de Tianjin  au détour des XIX °/ XX° . Après la révolte des boxers les puissances présentes  (Grande Bretagne, France, Allemagne, Etats Unis, Russie, Japon, Autriche–Hongrie) organisent un « gouvernement international ». Dans le même temps, le vice-roi Li Hongzhang (représentant de l’Empereur) «transforme Tianjin en un laboratoire d’incubation et une vitrine de la modernité urbaine chinoise : on y installe pour la première fois en Chine le téléphone, le télégraphe, un hôtel international, une gare ferroviaire, un système postal public, une industrie d’armement moderne, une Académie militaire et une Université. L’histoire de Tianjin démontre qu’une partie des élites chinoises a su répondre aux défis de l’internationalisation à la fin du XIX ° siècle, contrairement au cliché d’un État chinois, incapable de répondre aux menaces internes et extérieures, et subissant une longue agonie. » (Egalement : Podcast émission – Concordance des temps Jean-Noël Jeanneney, France culture 06/02/2021 ).

BD : « Des assassins… »  Une adaptation en BD par le Taïwanais Chen Uen d’un classique de l’histoire chinoise écrit un siècle avant notre ère par Sima Qian… il s’agit d’une chronique retraçant la vie de cinq « assassins » considérés comme des héros… Le dessin est d’une qualité exceptionnelle. Attention choc culturel garanti.  (Editions Patayo, 7 avenue  Yves Marec, 44100 Nantes – click@patayo.fr ).

POESIE :

Dédié au voyageur sur le fleuve

Sur le fleuve le froid reflet des saules, sur la terre la pluie récente

Le cri pressant des oies sauvages des frontières dans le ciel de givre

Je songe à celui qui passe la nuit seul, près du sable sur la berge

Tout autour l’eau et les roseaux en fleurs, plein la barque

Le clair de lune.

                                                               Po Chu-yi (772-846)

L’ermite du mont Parfumé, mandarin en renom, poète et disciple laïc du bouddhisme zen, est resté célèbre pour avoir fait aménager le Lac de l’Ouest quand il était gouverneur de Hangzhou. A soixante ans il se retire dans sa maison de Lo-yang, la capitale de l’est, où il mène, jusqu’à sa mort à soixante-quinze ans, la vie d’un “moyen ermite” selon ses termes, un pied dans le monde, un pied en dehors.

Traduit : « Un homme sans affaire » Edition  bilingue -Moudarren-